Nos ressources sont pleinement mobilisées pour déployer prochainement votre nouvel espace adhérent.

Risques routiers et maintien en emploi, une action commune

Saviez-vous que le risque routier comprend tous les risques d’accidents de la circulation ? En effet, 4 facteurs sont à prendre en compte : le salarié, la route, le véhicule et la mission qui lui est confiée.

Le risque routier est la première cause de mortalité au travail, 38% des accidents corporels sont liés au travail.

La prévention est un facteur clé et doit être intégrée aux habitudes de déplacements de vos salariés afin de les rendre fiables et d’appréhender leurs contraintes potentielles.

Premières pistes de solutions

Pour bien débuter, voici quelques pistes de solutions à envisager dans un premier temps :

  • Aménager l’organisation du travail pour réduire les déplacements,
  • Bien choisir et entretenir les véhicules,
  • Organiser les communications,
  • Former tous les acteurs de l’entreprise…

Votre service de prévention et de santé au travail est à vos côtés pour vous accompagner dans cette démarche : contactez votre médecin du travail !

Maintien en emploi, quelles sont les possibilités ?

Deux témoignages de professionnels de la route vous seront présentés. Des actions de maintien en emploi ont été menées et ont permis à ces salariés d’éviter la désinsertion professionnelle.

La première situation est spécifique à une activité professionnelle de conduite. La deuxième est relative à des risques psychosociaux en lien avec une activité professionnelle de conduite.

Premier retour d’expérience : M. T, 53 ans, chauffeur de car

M. T, 53 ans, est chauffeur de car depuis 8 ans, en arrêt à la suite d’un accident du travail. Il prend rendez-vous pour une visite de pré-reprise (VPR)* auprès du médecin du travail. Dans le cadre d’une recherche de solutions de maintien en emploi, ce dernier lui propose un accompagnement par notre service Prévention de la Désinsertion Professionnelle (PDP). 

Une analyse précise de la situation du salarié, des échanges entre l’employeur et le médecin du travail, ont permis de proposer un plan d’actions aux différentes parties. Une demande de Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé est faite pour M T.

Avec l’accord de tous les acteurs (salarié, médecin du travail, employeur, médecin traitant, assurance maladie), un essai encadré** est organisé dans l’entreprise, sur le poste de conduite, pour une période de 14 demi-journées. M. T est toujours en arrêt maladie durant cet essai.

Au cours de ce dispositif, des points d’étapes réguliers entre les acteurs sont réalisés afin d’aménager l’activité en fonction des restrictions médicales du salarié.

A l’issu de cette action de remobilisation, M. T reprend son activité de chauffeur en temps partiel thérapeutique durant quelques mois avant d’envisager un passage à temps complet.

Cette expérience est la conséquence d’une implication et d’une concertation de tous les partenaires.

Second retour d’expérience : M. Y, 48 ans, chauffeur de bus

M. Y 48 ans est chauffeur de bus depuis 18 ans. A la suite d’une violente altercation entre deux usagers, il a subi un choc psychologique.

Après plusieurs mois d’arrêt, il souhaite reprendre son activité et demande une visite de pré-reprise auprès de son médecin du travail. Celui-ci lui propose de mettre en place un essai encadré, afin de « tester » sa capacité à reprendre son poste de travail. Il émet des réserves au regard de l’état de santé psychique du salarié.

L’essai encadré se déroulera sur une autre ligne de desserte mais cessera à la fin de la demi-journée en réactivation des symptômes médicaux du salarié.

M. Y revoit le médecin du travail qui l’oriente vers le service PDP d’Horizon Santé Travail : un projet de reconversion (bilan de compétences, formation…) est alors mis en œuvre afin d’éviter la désinsertion professionnelle.

Pour aller plus loin :
Documentation Horizon Santé Travail : flyer VPR, question santé « Être aidé au travail »
Sites de l’AGEFIPH, FIPHFP, OETH… : Pour les aides humaines, techniques
Site AMELI : l’essai encadré*

A lire aussi