Nos ressources sont pleinement mobilisées pour déployer prochainement votre nouvel espace adhérent.

LA PRÉVENTION DU RISQUE ROUTIER EST-ELLE RENTABLE ?

A la sortie de la semaine du développement durable où nous sommes invités à « entreprendre sans détruire » (Emmanuel Druon POCHECO), « éviter l’altération de la santé du fait du travail » est un objectif partagé. Mais si on conçoit que la santé est un coût, la prévention des accidents est-elle rentable ?

Chaque année, des millions de journées accidents du travail sont dues à des chutes de hauteur ou plain-pied (35 %), de la manutention… Quatre fois sur cinq, un euro dépensé dans l’identification des risques, la sensibilisation aux bonnes pratiques, l’amélioration du travail aurait couté moins cher que dans l’accident.

L’investissement PRÉVENTION doit être mis en balance de trois familles de coûts accidents du travail /maladie professionnelle pour l’entreprise.

  1. Les coûts performance correspondant aux conséquences sur l’activité : Ralentissement, Arrêts, Erreurs qualité, perte matières ou d’informations, risques process ou outils de travail, Taux AT/MP* sur la masse salariale…
  2. Les coûts sur le collectif de travail : Absentéisme avec remplacement ou impacts /surcharge sur les collègues, détérioration de l’ambiance ou climat social
  3. Les coûts image de l’entreprise : Insatisfaction clients, intervention parfois des médias lors d’accidents du travail, notoriété…

De manière plus large, prendre soin de la santé, c’est donner un signe fort de la reconnaissance portée au travail des salariés et à la performance de l’activité.

A vos côtés, le Médecin du travail et les équipes pluridisciplinaires vous proposent un parcours prévention pluriannuel, à petits pas, à la manière des gains eco-conduite.

Données nationales :

  • 12,4 % des accidents liés au travail,
  • 15,8 % des incapacités partielles permanentes (accidents générant un handicap),
  • Presque 40 % des accidents mortels liés au travail.

Données régionales Île-de-France :

  • La région centralise à elle seule 30 % des accidents de trajet, le nombre d’accidents de trajet est en augmentation constante depuis 2005.
  • Plus de 1 600 000 journées indemnisées.
  • Un coût total et direct pour les entreprises de plus de 200 millions d’euros (à noter que le coût indirect supporté par les entreprises représente 3 à 5 fois ce coût direct).
  • Pour un accident lié à un déplacement la durée moyenne d’arrêt de travail est de 2 mois.

A lire aussi