Les bons réflexes face au coronavirus

Partager

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus SARS-CoV-2. La maladie a été nommée COVID-19 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale de pandémie : c’est-à-dire que l’épidémie est désormais mondiale.

Source : Gouvernement.fr

Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?

Les symptômes sont de la fièvre parfois modérée (un simple 38°), une grosse fatigue (asthénie), des maux de têtes (qui inaugurent souvent les symptômes) et une toux sèche, la perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), disparition totale du goût.

Chez les personnes développant des formes plus graves, on retrouve des difficultés respiratoires qui se traduisent par un essoufflement important (le patient n’arrive pas à dire une phrase) : la prise en charge est urgente pouvant mener jusqu’à l’hospitalisation.

Le délai de contagiosité est de 24 à 48 h avant les symptômes. L’incubation moyenne est de 4 à 7 jours (maximum 14 jours).

Comment se transmet le Coronavirus COVID-19 ?

Source : Santé Publique France

La maladie se transmet par des projections de gouttelettes (sécrétions projetées invisibles lors d’une discussion, éternuements ou de toux). Un contact étroit avec une personne est nécessaire pour transmettre le Virus, il est impératif que le virus n’arrive pas à la bouche au nez et aux conjonctives.

Certaines entreprises exercent une activité indispensable à la vie de la Nation. Contraintes de maintenir une présence de salariés sur site, de reprendre ou d’intensifier leur activité, elles doivent se conformer à certaines recommandations, respecter et faire respecter les mesures dites « barrières ».

Ces dernières ont vocation à permettre aux salariés d’assurer la continuité de  leur travail en ayant un niveau requis de sécurité.

Mesures « barrières » et gestes simples à visée préventive

Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommande les gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19.

Les gestes simples :

  • Se laver régulièrement les mains avec du savon ou en cas d’impossibilité utiliser du gel hydro-alcoolique (surtout après avoir été dans un lieu public, ou après avoir toussé, éternué ou vous être mouché),
  • Tousser ou éternuer dans un mouchoir à usage unique ou dans le pli du coude,
  • Utiliser exclusivement des mouchoirs à usage unique,
  • Saluer sans serrer la main.

Les mesures barrières :

  • Ne pas s’embrasser, respecter une distance d’un mètre, y compris pendant la pause,
  • Porter un masque chirurgical si vous vous sentez malades ou si vous pensez avoir été en contact avec une personne potentiellement exposée au COVID-19,
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts.

Désinfection des surfaces

Le coronavirus peut résister plusieurs heures, voire plusieurs jours dans l’air et sur différentes surfaces. Etre contaminé sans contact direct avec un malade est donc envisageable.

Selon une étude publiée fin février par The Journal of Medical Infections, le virus pourrait être présent 4 heures sur une pièce de monnaie (en cuivre), 12 heures sur les vêtements, 24 heures sur du carton,  3 jours sur du plastique et du métal, 4 jours sur du bois et 5 jours sur du verre.

Une poignée de porte peut présenter une trace du virus si elle a été touchée par une personne atteinte du COVID-19 par exemple si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, vous risquez d’être en contact avec le virus présent sur ces surfaces.

L’Organisation Mondiale de la Santé confirme que certains produits ménagers, notamment l’eau de Javel et l’alcool, peuvent être utilisés pour détruire le COVID-19, mais certaines consignes d’usage sont à respecter en suivant les recommandations appropriées.

Désinfectez quotidiennement les surfaces fréquemment touchées. Cela comprend les tables, les poignées de porte, les interrupteurs d’éclairage, les comptoirs, les poignées, les bureaux, les téléphones, les claviers, les toilettes, les robinets et les éviers.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique propose la formulation de l’eau de javel diluée et de l’alcool modifié :

  • Eau de Javel domestique : Diluer l’eau de Javel domestique en mélangeant  4 cuillères à café par litre d’eau. Ne mélangez jamais l’eau de Javel avec de l’ammoniaque, de l’acide ou tout autre produit nettoyant. L’eau de Javel sera efficace contre le COVID-19 si elle est correctement diluée.
  • Alcool modifié : Utiliser de l’alcool à 70 %.

Enfin, n’oubliez pas que la pollution de l’air intérieur est un facteur aggravant (asthmes) : pouvoir aérer les logements et la désinfection des surfaces potentiellement contaminées sont des petits gestes bien utiles et accessibles à tous.

En cas de doute, quoi faire ?

En cas de doute, il faut donc désormais privilégier l’appel vers son médecin traitant, et ne réserver le 15 qu’aux appels d’urgence.

En tout état de cause, il ne faut pas se rendre à l’hôpital, pour ne pas surcharger les équipes médicales et ne pas risquer de transmettre le virus.

Source : Gouvernement.fr

Restez informés

Le gouvernement a mis en place un site internet très complet avec toutes les réponses que vous recherchez, ainsi qu’un numéro vert au 0 800 130 000 (7j/7, 24h/24, hors questions médicales, appel gratuit depuis un poste fixe en France).

A lire aussi