Nos ressources sont pleinement mobilisées pour déployer prochainement votre nouvel espace adhérent.

Informations sur le coronavirus / COVID-19

Dernière mise à jour le 27 février 2020

Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est informée par les autorités chinoises de cas de pneumonies de cause inconnue dans la ville de Wuhan en Chine.

Le 7 janvier 2020, un nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a été identifié comme étant la cause : il est dénommé Covid -19.

Au vu de l’évolution de la situation internationale, il nous semble indispensable, en tant que conseiller de l’employeur et de vos salariés de vous transmettre des indications  concernant la prévention du risque coronavirus dans vos entreprises, la conduite à tenir en cas de déplacements de vos salariés.

Ces informations  seront mises à jour en fonction de l’analyse des risques et des recommandations officielles du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Le COVID-19 circule activement dans plusieurs zones :

  • Chine (Chine continentale, Hong-Kong, Macao)
  • Singapour
  • Corée du Sud
  • Deux régions d’Italie (Lombardie et Vénétie)
  • Iran

En premier lieu, nous vous conseillons, pour vos travailleurs amenés à se déplacer à l’étranger pour des raisons professionnelles, de prendre connaissance en amont des recommandations du Ministère des Affaires Etrangères en cliquant sur ce lien.

D’autre part, il est recommandé pour tout travailleur devant se rendre en Chine ou dans une zone où circule activement le virus de :

  • de reporter tout déplacement vers la Chine qui ne revêt pas un caractère essentiel
  • pour ceux qui n’ont pas de raisons essentielles de rentrer en Chine, de se tenir éloignés momentanément du pays
  • à ceux qui le peuvent d’envisager d’interrompre temporairement leur séjour en Chine, en attendant l’amélioration des conditions locales.

Vous avez un salarié de retour de Chine ou d’une zone où circule activement le virus, quelles sont les mesures à prendre ?

Au retour et dans les 14 jours suivant le séjour :

  • Par principe de précaution, dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail pour ce salarié,
  • Demander au salarié d’éviter les contacts proches.

La conduite à tenir pour le salarié est la suivante :

  • Prise de température 2 fois par jour
  • Surveiller l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…)
  • Porter un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir
  • Se laver  les mains régulièrement et/ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Éviter tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…)
  • Éviter toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…)
  • En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer, dans les 14 jours suivant votre retour :
    • Contacter rapidement le SAMU Centre 15 en signalant son voyage récent
    • Ne pas se rendre  directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital

Par conséquent, en tant qu’employeur, si vous avez connaissance qu’un de vos salariés revient d’une zone où le virus circule activement, nous vous recommandons de ne pas l’envoyer à sa consultation de médecine du travail et de décaler son rendez-vous.

Depuis début février, un décret publié au Journal Officiel le 31 janvier 2020, le Décret n° 2020-73 du 31 janvier 2020 ouvre la voie à l’indemnisation des personnes exposées au coronavirus. Ce texte concerne tous les assurés qui ont séjourné dans un endroit à risque ou ont été en contact avec un malade  atteint du coronavirus. Un médecin de l’ARS délivre ensuite un avis d’interruption de travail et le transmet à l’organisme d’assurance-maladie et à l’employeur.

Dans le cas où votre travailleur a été en contact à risque élevé d’un cas confirmé de 2019-nCoV, il est nécessaire :

  • D’assurer un isolement à domicile d’une durée de 14 jours après le dernier contact à risque avec le cas.
  • Éviter les contacts avec l’entourage intrafamilial (à défaut port d’un masque chirurgical)
  • Réaliser la surveillance active de sa température et de l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires, …)
  • En cas d’apparition de fièvre ou de symptômes, porter un masque et contacter immédiatement la cellule régionale de suivi pour prise en charge sécurisée et en signalant le contact avec un cas confirmé de 2019-nCoV
  • Les autorités sanitaires assurent alors un suivi téléphonique quotidien de la personne contact (cellule régionale de suivi des personnes contact de 2019-nCoV).

Le ministère des Solidarités et de la Santé a activé une plateforme téléphonique (appels gratuits depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, de 9h à 19h) permettant  d’obtenir des informations sur le 2019-nCoV et des conseils non médicaux pour les personnes ayant voyagé dans une zone où circule le virus ou ayant côtoyé des personnes qui y ont circulé.

A lire aussi