Handicap: aides au maintien dans l’emploi

Partager

Les aides au maintien dans l’emploi permettent avant tout d’éviter le licenciement, de trouver des solutions afin de maintenir une personne à son poste ou, à défaut, de la former à un autre poste en prenant en compte ses compétences. Pour les personnes handicapées, des services spécifiques soutiennent ce maintien. Petite plongée au sein de ces services…

Qui est concerné ?

Sont concernés tous employeurs de personnes reconnues travailleurs handicapés (RQTH) ou en voie de l’être, en CDI ou CDD de plus de 6 mois. Il en va de même pour les travailleurs indépendants. Les entreprises de droit privé sont aussi concernées, y compris celles sous accord collectif agréé ayant atteint ou dépassé le quota de 6% de salariés handicapés. Enfin, les établissements publics ont récemment été inscrits dans le public concerné par ces aides.

Être reconnu travailleur handicapé, c’est avoir effectué la démarche afin d’obtenir la Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). C’est donc cette reconnaissance qui amène à certaines aides.

Quand ?

Dès que l’état de santé du travailleur devient incompatible avec l’exercice de son activité professionnelle et qu’il risque de perdre son emploi, c’est-à-dire, en cas de survenance ou d’aggravation d’un handicap ou lorsque le cadre professionnel évolue et devient incompatible avec le handicap. Il est important que le médecin du travail vienne constater la situation problématique, afin que le temps nécessaire à la mise en place des aides soit suffisant.

De plus, rappelez-vous que la démarche pour obtenir la RQTH peut prendre plusieurs mois, il faut donc s’y prendre à l’avance.

Quels services et quelles aides ?

L’Agefiph est l’association de référence dans le domaine de l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises privées. Elle a pour missions de gérer les contributions des entreprises, de développer des coopérations, de financer des projets et d’organiser et animer un réseau de professionnels, dont le Sameth fait partie et est dédié plus particulièrement au maintien dans l’emploi. Ensemble, Agefiph et Sameth mettent en œuvre des aides financières afin de :

  • Aménager le poste de travail en fonction du handicap de la personne :étude ergonomique, nouveau matériel ; mais aussi du temps de travail : mi-temps thérapeutique ou réduction du temps de travail.
  • Préparer le reclassement lorsque l’aménagement n’est pas suffisantbilans de compétences, formations, et aménagement du poste de reclassement.
  • Bénéficier d’aides spécifiquescomme l’évaluation des capacités restantes ou identifier des techniques de compensation, d’aides techniques et/ou humaines comme des prothèses auditives ou des interprètes, d’aides à la mobilité avec des transports adaptés et des véhicules aménagés, et enfin, d’une aide à l’emploi compensant le surcoût économique dû à l’aménagement optimal.

En savoir plus sur les aides financières de l’Agefiph

Tous ces services sont l’œuvre de professionnels des mondes médical, professionnel et social. Pour bien réussir à maintenir son emploi, il est capital que l’entreprise et le salarié soient volontaires, qu’ils fassent appel aux bons interlocuteurs et aux bons outils, et surtout, que les demandes soient faites dans le bon timing. N’oubliez pas, il n’y a pas de méthode unique, chaque projet de maintien possède sa solution adaptée… de quoi trouver une réponse à chaque situation !

Liens utiles

SAMETH 92 : 01 41 32 02 02 – acceuil@sameth92.fr
Site internet de l’Agefiph

Enfin, n’oubliez pas d’en discuter avec votre médecin du travail.

A lire aussi