Nos ressources sont pleinement mobilisées pour déployer prochainement votre nouvel espace adhérent.

COVID-19 et travail – Employeur, informations pratiques à retenir

[Attention : cet article est daté du 8 avril 2020 et n’est plus adapté à la situation actuelle]

La crise sanitaire mondiale provoquée par le coronavirus met en évidence l’omniprésence de l’information au travers des médias qui exposent au grand public une masse colossale d’informations scientifiques.

Ces éléments, souvent d’ordre médical, ne sont pas toujours à la portée de chacun et peuvent paraitre contradictoires (intérêt du confinement et travail, port du masque et plus récemment débat sur les options thérapeutiques).

Les Services de Santé au Travail ont alors pour mission d’accompagner les entreprises dans ce travail de compréhension et de mise en application des bonnes pratiques qui permettent d’assurer la poursuite de leurs productions dans les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité.

Quelles sont les mesures générales que l’employeur doit prendre pour protéger la santé de ses salariés ?

Privilégier le télétravail afin de limiter les interactions physiques entre les personnes

L’expression du virus sur chaque personne est différente et ne peut faire l’objet d’une quelconque prédiction. Aucun critère ne se dégage pour permettre de savoir quel type de population serait plus à risque (âge, antécédents médicaux, prédisposition génétique, groupe sanguin habitudes de vie etc.). Chacun est potentiellement infecté, symptomatique ou pas, et potentiellement vecteur de la propagation du virus.

Moins nous croisons de personnes, mieux nous luttons contre le développement de cette épidémie. Nous sommes ainsi tous acteurs de la lutte contre cet ennemi invisible.

Evaluer les risques

Evaluer les risques est primordiale au sein de chaque entreprise. Il faut identifier les personnels à risque de développer une forme grave (ils peuvent se déclarer sur le site declare.ameli.fr) et faire respecter les mesures de prévention individuelles (gestes barrières, mesures d’hygiène etc.).

Aussi, l’employeur doit organiser le travail de ses salariés sur le site de production en fonction de l’évaluation de ces risques. Enfin, le document unique d’évaluation des risques devra être mis à jour régulièrement et utilisé comme outil d’évaluation et de prévention.

Prendre les mesures nécessaires

Prendre les mesures immédiatement après la suspicion ou la confirmation d’un cas de COVID-19 chez un salarié (renvoyer le salarié chez lui en cas de suspicion et nettoyer les espaces de travail).

Pour chaque étape, le Service de Santé au Travail est en mesure de vous accompagner et de vous conseiller.

De manière générale, c’est l’action collective et le dialogue social au travers du CSE qui permettra de prendre les mesures les plus efficaces tout en préservant l’activité, souvent nécessaire à la continuité de la vie économique et sociale de la Nation.

Comment protéger les salariés lorsque l’activité sur le site de production est nécessaire ?

L’employeur est tenu, par la loi, de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé physique et mentale de ses salariés. Face au coronavirus, le Ministère du Travail publie des fiches pratiques par métiers pour accompagner les employeurs à protéger leurs salariés et maintenir leur activité : cliquez sur ce lien pour découvrir l’ensemble des thématiques et les télécharger.

Ces fiches sont élaborées en l’état actuel des connaissances du coronavirus. Les scientifiques apprennent chaque jour des spécificités nouvelles de ce virus.

La production scientifique est synthétisée par le conseil scientifique mis en place par le Président de la République. Chaque ministère assure ensuite la déclinaison des mesures à prendre et procède en temps réel aux ajustements nécessaires. Ces fiches sont donc amenées à évoluer et d’autres, encore en cours d’élaboration, seront proposées dans les prochains jours : il est conseillé de consulter régulièrement la page gouvernementale dédiée.

De manière pragmatique, les Services de Santé au Travail jouent un rôle d’intermédiaire fiable et adapté à votre activité. Alimentés par les Ministères du Travail et de la Santé mais aussi par les différents collèges de spécialistes (infectiologues, épidémiologistes, généralistes, urgentistes, médecins du travail…) qui travaillent sur ce risque infectieux, ils sont en mesure de vous conseiller sur la meilleure attitude à adopter.

A lire aussi