Questions / Réponses

questions-reponses
Vous vous interrogez sur nos services? Le fonctionnement des visites médicales? L’organisation de nos prestations?

Nous avons listé les questions les plus fréquentes ci-dessous.

 

1. Questions concernant le Service de Santé au Travail

Pourquoi le délai des visites n’est pas le même pour tous les salariés ?

La visite médicale périodique est plafonnée à tous les 2 ans pour les salariés en Surveillance Individuelle Renforcée (SIR). Elle passe à 3 ans (pour les moins de 18 ans, les travailleurs handicapés et les travailleurs de nuit) et à 5 ans maximum pour les autres salariés en Visite d’Information et de Prévention (VIP). L’objectif est de consacrer plus de temps pour les actions en milieu de travail.

Que veut dire SIR et qui la détermine ?

SIR signifie Surveillance Individuelle Renforcée. A l’inverse des VIP, les SIR sont destinées au suivi des salariés affectés à des travaux comportant des risques particuliers, ou bien encore des salariés dont la situation personnelle le justifie.

C’est à l’employeur de déterminer les salariés concernés, l’évaluation des risques lui incombe. La périodicité des visites est au maximum de 24 mois.

Quelle est la signification de VIP ?

VIP signifie Visite d’Information et de Prévention. Il s’agit des surveillances médicales qui concernent les salariés n’étant pas exposés à certains risques particuliers. La périodicité des visites est au plus de 60 mois et peut être réalisée par un professionnel de santé (médecin, infirmier, interne).

Quels salariés doivent figurés sur la déclaration annuelle ?

Tous les salariés figurant sur la liste d’entrée et de sortie du personnel de l’entreprise doivent être inclus nominativement sur la déclaration annuelle transmise en début d’année au service de santé au travail. Les salariés embauchés en cours d’année doivent impérativement être déclarés auprès de l’assistante médicale.

Quels sont les services compris dans la cotisation annuelle ?

La contribution financière au Service de Santé au Travail est calculée pour une prestation globale. Cette dernière comprend des examens médicaux, l’analyse des risques en milieu de travail par le médecin et la mise à disposition d’une équipe de spécialistes des risques professionnels. Nous proposons également des ateliers d’information dans nos locaux ou au sein de votre entreprise.

Si les visites médicales sont moins fréquentes, pourquoi les cotisations ne baissent-elles pas ?

L’allongement de la périodicité des visites médicales des Médecins de Santé au Travail s’accompagne de nouvelles obligations. Leurs missions évoluent vers une prise en charge globale de la santé au travail : La médecine du travail, devient Santé au Travail et intègre, encore plus, une démarche médicale et technique d’évaluation et de prévention des risques professionnels, avec l’appui d’une équipe d’Intervenants en Prévention des Risques Professionnels (I.P.R.P).

Même si la périodicité des visites médicales devient variable, toute demande de visite supplémentaire ou occasionnelle ne génère pas de surcoût pour l’employeur.

2. Questions concernant les visites médicales

Comment se passent les convocations pour les retours maladies, les arrêts de travail et les congés maternités ?

L’employeur doit contacter l’assistante médicale par téléphone ou par mail avant le retour du salarié en cas d’arrêt suite à un accident du travail, un accident non professionnel ou un arrêt maladie d’une durée de plus de 30 jours.

Cette visite de reprise doit être réalisée dans les 8 jours. Cela inclut les reprises après un congé maternité ou après une absence pour cause de maladie professionnelle.

Est-il possible de décaler un rendez-vous et si oui, comment ?

Oui, il suffit de contacter la secrétaire médicale par téléphone ou par mail au moins 48h à l’avance.

Le médecin fait-il des vaccins ?

Oui, mais toujours en lien avec les nécessités de l’activité professionnelle. Par exemple pour des déplacements professionnels à l’étranger ou pour les populations spécifiques (hôpitaux, crèches,…).

Les gérants/apprentis/stagiaires doivent-ils passer leur visite médicale ?

Oui, s’ils sont salariés de l’entreprise.

Que faut-il apporter lors d’une visite médicale ?

Il faut apporter la convocation, le carnet de santé et/ou le carnet de vaccination et tout document jugé utile (radios, examens biologiques, …).

N’oubliez pas de vous munir des corrections visuelles (lunettes, lentilles, …) que vous portez pendant les heures de travail.

Quel est le rôle de l’infirmière ? A-t-elle pour mission de remplacer le médecin du travail ?

L’infirmière travaille en coopération avec le médecin du travail et participe aux actions de suivi individuel de la santé des salariés.

Elle réalise des Visites d’Information et de Prévention Initiale (VIPI), c’est-à-dire une visite dans les 3 mois à compter de la prise de poste pour les salariés non exposés à des risques particuliers ou avant l’embauche pour les moins de 18 ans (elle remplace la visite d’embauche).

L’infirmière effectue également la Visite d’Information et de Prévention périodique (VIP) qui concerne tous les salariés non exposés à un risque particulier et qui se fait dans un délai maximum de 5 ans.

Elle ne se substitue donc pas au médecin du travail. Son rôle permet de palier à la pénurie de médecins du travail afin que les salariés bénéficient d’une visite périodique.

Quels sont les délais pour obtenir un rendez-vous auprès du médecin ?

Dans le cadre des visites obligatoires ou en dehors, il n’y a pas de délai type. La secrétaire médicale organisera un rendez-vous en fonction du planning de chaque centre.

Un médecin du travail peut-il prescrire une ordonnance ou un certificat de sport ?

Non, cela ne fait pas partie de ses attributions, il faut en faire la demande auprès du médecin traitant.

3. Questions concernant l'équipe pluridisciplinaire

Comment se déroule une démarche d’amélioration des conditions de travail ?

Nous souhaitons inscrire nos adhérents dans une démarche dynamique et efficace. Il y a une première étape de pré-visite et d’analyse de la demande. Une phase d’observation et/ou d’interviews vous sera ensuite proposée où notre spécialiste intègrera le quotidien de vos salariés. Le diagnostic ainsi que les pistes de recommandations vous seront communiqués.

Nous vous encourageons à constituer un groupe de travail pour mettre en oeuvre les recommandations, tenant compte de votre contexte et de vos contraintes. La démarche est adaptée selon le type d’intervention.

Dans quel cadre peut-on avoir recours à une assistante sociale ou psychologique ?

Ces prestations s’inscrivent à court terme et doivent être motivées par un besoin professionnel.

La prestation d’un spécialiste est-elle payante ?

En accord avec le médecin, les prestations de courte durée de l’équipe pluridisciplinaire sont un service que nous offrons à nos adhérents dans le cadre de la cotisation annuelle.

Pluridisciplinarité ? J’ai entendu ce terme dans le cadre de la réforme de la Santé au Travail. De quoi s’agit-il ?

Les services de Santé au Travail doivent offrir aux entreprises l’ensemble des moyens nécessaires à la gestion de leurs risques. Notre association développe une pluridisciplinarité en interne (Médecins de Santé au Travail, techniciens de mesures, ergonome, assistante en service de Santé au Travail…).

Pouvez-vous rédiger notre document unique ?

Non, mais notre prestation “aide à l’élaboration du Document Unique” vous propose de vous accompagner avec une méthodologie simple et rapide.

Quelle est la démarche pour faire appel à un spécialiste ?

Il faut en faire la demande auprès du médecin qui en étudiera la recevabilité. Il se chargera ensuite de mettre en relation les deux parties.