Fortes chaleurs et travail

En période de fortes chaleurs, la vigilance est de mise. Actuellement, le ministère de la santé met en alerte la population sur ces fortes vagues de chaleur qui sévissent dans tout le pays.

Sur le plan professionnel que dit la loi :

Les conditions de travail sont régies par le code du travail. Il n’est pas prévu de température maximale ou minimale qui empêcherait d’exercer une activité professionnelle. Mais, il édicte certains principes en fonction du lieu d’exercice : en intérieur ou en extérieur.

Travail en intérieur : On peut se référer à l’article R4223-13. Cet article du Code ne définit ni le terme de saison froide, ni celui de température convenable. Cela relève de la discrétion de l’employeur. L’employeur n’a pas d’obligation légale d’installer un système de climatisation, il doit veiller à ce que l’air soit renouvelé et ventilé de façon à éviter les élévations trop fortes de température.

Travail en extérieur : L’article R4225 – 1 du Code du travail définit certains critères pour aménager les postes de travail des salariés exerçant une activité à l’extérieur. Il est notamment précisé qu’ils doivent être protégés contre les conditions atmosphériques. Cependant le Code ne précise pas les aménagements obligatoires. Une certaine marge de manœuvre est donc laissée à l’employeur.

« Concrètement, l’entreprise doit rester vigilante face aux risques professionnels, compris ceux liés au froid ou aux intempéries. » La réglementation lui oblige donc de prendre des dispositions en matière d’« ambiance thermique ».

L’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) préconise :
• Décalage ponctuel des horaires (arriver et repartir plus tôt du travail).
• Limite des cadences de travail.
• Un arrêt des appareils électriques qui ne sont pas indispensables.

L’employeur est tenu de suivre les recommandations liées à l’activation du plan canicule. Les rappels sont les suivants : votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région :
• La chaleur fatigue toujours.
• Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur.
• La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Canicule, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes les jours de forte chaleur. Veuillez trouver ci-joint les affiches éditées par le ministère de la santé et de la solidarité :